0

***Sorry for writing my question in french, but I want to be as clear as possible***

***Désole d’écrire en français mais je veux être le plus clair possible***

 

Avec les BCI, certains problèmes éthiques semblent se poser.

Or, j’ai l’impression que beaucoup de ces problématiques existent déjà SANS les BCI.

D’où ma question : concernant l’éthique, ou bien le rapport entre technologie et société, est-ce que les BCI introduisent une différence de nature quantitative (ce sont les mêmes problèmes qui se posent, mais en pire), ou qualitative (apparition d’un genre nouveau de problème) ?